Main menu:

L’expédition « Un rêve de Darwin »

La cordillère de Darwin est certainement la chaîne de montagnes la moins connue de notre planète terre.

Elle a été découverte par Charles Darwin en 1832, lors de son voyage à bord du Beagle. Quelques sommets de la Cordillère ont certes été gravis, en particulier par le célèbre alpiniste anglais Shipton, puis plus récemment par l’explorateur franco-suisse Christian Clot mais le cœur du massif n’a jamais été intégralement traversé.

C’est cette première traversée mondiale qui constitue le cœur de notre projet.

La traversée ouest > est de la Cordillère Darwin depuis la Bahia Océano jusqu’à la Bahia Yendegaia, soit une traversée de 100 Km environ, nous amènera à gravir des sommets vierges, à découvrir des cols, à traverser des glaciers inconnus extrêmement chaotiques.

Le choix des sommets se fera en fonction de leurs difficultés. Nous envisageons de gravir certains sommets en ski de randonnée et de les redescendre par des pentes raides. D’autres
seront atteints par des parois rocheuses techniquement difficiles ou par des goulottes de glace. Nous projetons également l’exploration des glaciers et vallées qui dévalent sur le canal de Beagle au sud et sur les fjords qui au nord débouchent dans le détroit de Magellan.
Ce dernier est réputé être le plus grand cimetière marin du monde.

Néanmoins, nous avons choisi de poser notre Camp de Base sur un bateau (la Nueva Galicia) parfaitement adapté à la taille de notre équipe, et à la nature du projet. En effet, la Nueva Galicia suivra par mer la progression de l’équipe d’alpinistes, et, pénétrant dans profonds fjords qui entaillent la cordillère, assumera notre ravitaillement grâce au Zodiac que nous embarquons. Nous comptons sur tout le talent du capitaine, Alejandro Gonzales, pour dompter les contraintes maritimes souvent extrêmes dues à la violence des vents, des courants et des vagues et réussir l’acheminement des hommes que du matériel, indispensables à la réussite de la traversée.