Main menu:

Geneviève Musca

>> Retour

Quelle aventure, ce Rêve de Darwin ! Il y a un an, Yvan et François, surpris mais enthousiastes, nous donnaient leur accord pour étudier la prise de décision et le management d’équipe au sein de l’expédition qu’ils étaient en train de monter…

Et aujourd’hui, cette expédition se termine. Rien ne s’est déroulé comme prévu, mais le climat, au moins, a été conforme aux prévisions – c’est-à-dire imprévisible, changeant, souvent effroyable ! Impossible de faire la traversée envisagée… mais les explorations ont été nombreuses et passionnantes, des itinéraires nouveaux ont été balisés, de nouveaux sommets gravis. C’est un bel exploit !

L’expédition a constitué, pour nous les chercheuses, un formidable terrain de recherche. Nous avons partagé la vie quotidienne des membres de l’équipe, nous avons observé les discussions, interrogations, décisions, pris part aux réunions, préparatifs, marches d’approche… Nous avons vu en temps réel comment les alpinistes improvisaient et trouvaient de nouvelles solutions pour surmonter les difficultés. Les données recueillies sont riches et multiples.

Mais ce Rêve de Darwin, ce fut aussi la découverte d’une nature incroyable, imprévisible, d’une mer déchaînée, de glaciers gigantesques –trop brièvement aperçus, à peine explorés…de retour à Paris, j’en rêve encore ! Ce fut aussi une merveilleuse aventure humaine, et le partage de moments inoubliables –dégustation des centollas au monoxyde de carbone, partie de foot avec les pêcheurs patagoniens, soirées animées dans la cabane de Yendegaia…malgré l’attente et les difficultés, les occasions de rire n’ont pas manqué !

Merci, Yvan et François. Depuis des mois vous avez uni vos efforts pour que ce Rêve de Darwin devienne réalité, vous avez surmonté les difficultés, improvisé, trouvé de nouveaux chemins… itinéraires de traverse, entre mer et montagne, dans une incroyable alchimie.

Merci à vous tous, les alpinistes, toujours partants, joyeux, ouverts, curieux – quelle belle leçon de courage ! Et à vous, José, Anémie, Marcel, merci pour ces rencontres magiques à Yendegaia.

Merci à l’ANR, Agence Nationale de la Recherche, qui a financé cette recherche, mais aussi l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et le CEROS.

Merci aux chercheuses enthousiastes de l’expédition : Yvonne, merveilleux binôme au pied marin pendant notre périple commun, Marie et Linda, l’autre binôme de choc pendant la deuxième partie de l’expédition … nous avons construit ensemble une aventure hors du commun – et nous allons la poursuivre, les données recueillies vont alimenter pendant longtemps nos travaux futurs.

Merci, Françoise, tu es à l’origine de cette merveilleuse exploration.

Merci, mes quatre petits « darwiniens en herbe », merci Xavier, vos encouragements ont permis la poursuite de ce rêve !

Au revoir, Cordillère Darwin, Hasta Luego !

Geneviève Musca

>> Retour

Rédiger votre commentaire :

Vous devez vous authentifier pour poster un commentaire!