Main menu:

Pierre Muller

>> Retour

no images were found

Nous sommes dans notre bateau qui va tenter de nous ramener à Punta Arenas par Cockburn et Cabo Froward, il y a 5 semaines il nous avait fallu plusieurs jours pour finalement renoncer et utiliser les services du Bahia Azul…mais cette fois, et au vu des prévisions on devrait pouvoir passer ! On aura appris qu’en Patagonie, la mer peut vous refuser la montagne, le vent et les précipitations, une avarie du bateau, un peu d’essence quand les routiers d’un pays sont en grève, une marée trop basse,des glaçons qu’un courant capricieux a mis en travers de notre route, aussi…

Bref, la montagne tu ne la touches pas comme ça en Terre de feu, n’est ce pas Dom ?

Je reviens vite sur ces deux jours où nous avons donné les derniers assauts à ce Mont Darwin supposé,…en vain ! Des vents d’une violence que personne n’avait imaginée ont eu raison de notre motivation et de nos forces. En quelques minutes une belle pente enneigée se métamorphose en une repoussante plaque de glace sous l’effet d’Éole, merci au GPS pour revenir vite se mettre à l’abri, Yann M tu vas t’en payer un ?

C’est un mot de la fin qu’il faut rédiger alors Yvan, merci d’avoir rendu cette aventure possible, merci de m’avoir proposé il y a près de 2 ans un soir à l’Ice de l’Argentière la Bessée de m’associer à ce projet, j’en avais été flatté, et ma réponse ne s’était pas fait attendre. Au fait, tu en as d’autres des projets aussi fous que celui là, sur des montagnes aussi impossibles avec des cartes aussi vagues, des vagues d’ailleurs aussi grosses avec une équipe aussi improbable ? Allez laisse moi un peu réfléchir……Dom, Pinpin, Pédro, Yann et Yann, Mat, Hub, Momo,Mémé, François, sont de la partie ?….Oui ? Alors le Doc il en sera aussi!

Bravo pour cette improbable équipe que tu as su composer, si le bateau s’était appelé L’Endurance on aurait osé la comparaison, Bravo Sir Estienne

Pierre Muller

>> Retour

Rédiger votre commentaire :

Vous devez vous authentifier pour poster un commentaire!